Préparer l’été, côté beauté

Publié sur Localisation : , 2min. de lecture1859 vues


Bousculer nos habitudes beauté, changer de tête

[pullquote align= »right » style= »style4″ width= »381″ size= »14″ line_height= »18″ bg_color= »#ffffff » txt_color= »#222222″][blockquote custom_class= » » txt_color= »#222222″ size= »25″ line_height= »32″]Comment prendre soin de ses cheveux bouclés naturellement[/blockquote][/pullquote]

[dropcap custom_class= »bl »]Vous n’aimez pas les cheveux raides ou ça ne vous va pas et vous préférez comme moi un peu de volume. La permanente est la seule alternative durable.

Fini ma permanente des années 80 trop frisée, aujourd’hui on peut supposer que mes cheveux sont naturellement ondulés, mais non !. Alors ils le sont moins à ce jour sur les photos récentes, car ma permanente a déjà presque un an. Alors pour obtenir ce look plus naturel qui se rapproche de ce qu’on appelle encore »le wavy », les boucles sont travaillées plus larges et plus détendues. Les produits utilisés sont plus doux, contiennent moins d’ammoniaque pour préserver la qualité du cheveu. Mais ça vous le saviez surement déjà 

[/dropcap]

berthele nelly toute belleenquinqua

[dropcap custom_class= »bl »]En revanche j’ai une astuce que vous ignorez peut être: qui est la pratique du « co wash », connu aussi sous le nom de « no-poo » .
Qu’est ce que le « co wash ?
Cette pratique consiste à remplacer le shampoing par l’après-shampoing ou le conditionner, de préférence d’une manière occasionnelle pour ne pas alourdir les cheveux (une fois par semaine). L’après shampoing étant formulé avec des tensioactif à faible pouvoir nettoyant, c’est l’option la plus hydratante pour nettoyer vos cheveux. Les sportifs qui se lavent les cheveux tous les jours peuvent essayer cette solution pour avoir les cheveux moins secs. Pour les cheveux gras, cette méthode est déconseillée. Sinon, l’idéal est d’alterner le co-wash avec un shampoing sans sulfate ou silicone. L’usage d’un shampoing clarifiant de temps en temps permettra d’éliminer les résidus des agents de conditionnement restant.
J’utilise ce petit rituel quand je suis fatiguée et que mon cheveu est sec ou l’été quand il est plus agressé. Sinon pour les adeptes du végétal, laver vos cheveux comme le font les femmes indiennes avec « le shikakai » est aussi une option à essayer. Cette poudre de plante riche en saponines végétales nettoie vos cheveux en douceur tout en stimulant leur repousse et en les rendant brillants. Je vous invite aussi à tester le shampoing doux de chez « Aullyn » contenant de l’huile de coco, de kukui et des extraits d’aloé vera dont les bienfaits ne sont plus à prouver.[/dropcap]

[dropcap custom_class= »bl »]Le co-wash, aussi connu sous le nom de « no-poo », consiste à laver les cheveux sans utiliser de shampoing, en utilisant à la place un après-shampoing ou conditionner (co-wash = conditionner washing) spécifique généralement formulé avec des tensioactifs à faible pouvoir nettoyant. L’usage d’un shampoing clarifiant de temps en temps permettra d’éliminer les résidus des agents de conditionnement.
Le conditionneur le pus côté sur le marché : « Coconut CoWash » de I Am.
[/dropcap]

blog de nelly b merignac bx
blog de nelly b merignac
Signé Nelly B.
signature
Précédent
La technologie et l’humain au service de votre projet
Préparer l’été, côté beauté